Festival "Croatie, la voici" // Exposition Boris Bucan au Lieu du Design (Paris)

"Boris Bućan, posters" - Le Lieu du Design, Paris - Du 9 novembre 2012 au 9 janvier 2013 À l’occasion du Festival de la Croatie en France, initié conjointement par les gouvernements français et croates à la veille de l’entrée de la Croatie dans l’Union européenne, le Lieu du Design présente pour la première fois en France, les affiches de Boris Bućan, figure emblématique de l’art graphique croate. Ses « peintures de rue », véritables icônes, réalisées dans les années 1980-90 figurent aujourd’hui parmi les grandes collections internationales, celle du MoMA de New York ou celle du Musée des Arts Décoratifs à Paris. Né à Zagreb en 1947, Boris Bućan achève l’École des arts appliqués de Zagreb en 1967 et l’Académie des Beaux-arts de Lubjana en 1972. Il commence sa carrière dans les années 70, aux côtés des artistes du New art Practise, avec des interventions « néo-dadaïstes » dans l’espace urbain. Son intérêt pour l’espace public l’incite à se tourner vers l’affiche sérigraphiée, dont il fait son médium de prédilection. Il travaille pour le milieu culturel des galeries, musées et salles de concerts. Ses créations grands formats, aux couleurs vives et denses, au dessin vigoureux et ciselé, se singularisent par la prédominance de l’image sur le texte, poussé aux extrémités, incorporé au cadre. D’abord adepte des formes géométriques et des compositions épurées, il utilise à partir des années 80, des motifs stylisés et symboliques, empruntés aux civilisations antiques, aux cultures africaines et japonaises, ou encore au style Art Nouveau et Art Déco. Ses arabesques sensuelles, inspirées des motifs ornementaux traditionnels et de la nature, traitent des thèmes récurrents du pouvoir, de la puissance, du succès ou du mal. En 1983, l’énorme succès de l’affiche de l’Oiseau de Feu, le ballet de Stravinski fait connaître son auteur bien au delà de l’Europe de l’Est. Reproduite sur la couverture du catalogue de l’exposition « The power of Poster », organisée au Victoria and Albert Museum, elle est exemplaire de la puissance radicale, de l’originalité et de la portée symbolique de l’imagerie bucanesque. Commissaires : Kristina Bonjeković, conservateur du Musée d'art contemporain de Zagreb / Florence Lamblin, Directrice des projets au Lieu du design Scénographe : Philippe Lankry

open-close

commentaires 0 commentaires

voir aussi